Un (grand) premier pas…

Pin It

Ce lundi 14 décembre, en guise de Saint-Nicolas, le Conseil communal de Seraing a annoncé s'opposer désormais à la construction des 450 logements prévus sur le site du Val Saint-Lambert et qui devaient provoquer une déforestation importante, notamment autour de la "Terre aux choux". Nous sommes ravis, évidemment, non seulement par cette annonce, qui somme comme une victoire à nos yeux, mais surtout par les arguments avancés par la Première Échevine Déborah Géradon (citée par La Meuse) : "on ne peut pas défendre une vision du Val Saint-Lambert qui ruinerait une partie des bois de Seraing. Même si on se trouve en zone de construction, nous estimons qu’il s’agit de patrimoine commun à tous les Sérésiens et Sérésiennes et que nous nous de-vons de le préserver (…) Nous évitons également de possibles problèmes de mobilité car la construction de ces lotissementsaurait amené au moins 1.000 nouvelles voitures sur le site"

Dont acte. Nous sommes ravis que Mme Géradon reprenne désormais quasiment mot pour mot les arguments que nous défendons depuis le début de notre action. Et nous les garderons à l'esprit lorsqu'il s'agira d'observer les phases suivantes des projets de développement du site. Nous souhaitons plus que jamais être une force de proposition positive pour un développement du Val Saint-Lambert respectueux de la nature et de la biodiversité. Donc l'accrobranche ou le centre récréatif resteront l'objet de notre méfiance à l'avenir. Mais réjouissons-nous pour l'instant, car c'est en effet une excellente nouvelle pour le Bois du Val !


Reportage RTC Liège 15 décembre 2020
https://www.rtc.be/video/info/am-eacute-nagement-du-territoire/cristal-park-seraing-veut-preserver-la-nature_1507599_325.html

Pin It